Goodbye Mister Stérilet !

On est en avril 2016, et je viens d’apprendre que je n’ai pas la maladie génétique de mes cousins : le syndrome de Steinert. Une maladie, qui m’aurait diriger directement vers les FIV DPI. On s’y était préparé. C’est un soulagement. Le mois suivant, j’ai rendez-vous chez une gynéco de l’hôpital de ma ville pour retirer mon stérilet.

Pourquoi un stérilet ?

J’avais 20 ans et une relation stable. Je ne supportais plus la pilule, même micro dosée. J’avais pris du poids et beaucoup de migraines. Ma gynéco m’a proposé de mettre un stérilet en cuivre. Il s’agit d’un stérilet sans hormone tout petit. Il est spécialement conçu pour les femmes n’ayant jamais eu d’enfants. Fini la pilule tous les jours, c’était génial !

Le jour J est arrivé. Je m’assois sur la table. Elle insère le spéculum. Elle prend une pince et l’insère près de mon col pour retirer mon stérilet. Elle insiste. Rien n’y fait, j’ai hyper mal. Mon col se contracte. Elle n’arrive pas à l’enlever. Signe du destin, qui aurait pu nous faire comprendre qu’on allait galérer dans les mois à venir..
Elle me parle d’une future intervention sous anesthésie. C’est hors de question !

Trois semaines plus tard, j’ai rendez chez un gynéco d’un cabinet privé de ma ville. Un homme expérimenté, et en ni une ni deux, Goodbye Mister Stérilet !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s