FIV n°2 : nouveau protocole, nouvel espoir ! (Part 3)

Depuis que tu es en moi, petit être, il n’y a pas une journée sans que je ne pense à toi. Je me demande si tu vas bien, si tu te développes bien. Mon petit nid douillet, je l’imagine dans une mer de nuage. Une petite brise, aux couleurs de l’arc-en-ciel, t’emmène délicatement vers un joli nid de paille posé sur un nuage blanc. Mon petit poussin, accroche-toi de toutes tes forces dans ce joli nid qui est le tien. Des oiseaux chantent autour de toi, et de magnifiques fleurs flottent dans l’air. A l’horizon, une petite barrière en bois se dresse, et empêche l’accès à un trou noir représentant ma trompe gauche restante. Cette image, je l’ai pensé, lors d’une séance avec mon hypnothérapeute quelques semaines plus tôt. Elle m’avait demandé d’imaginer mon utérus comme un endroit joli et accueillant. Je demande tous les jours à mon corps de t’accueillir avec amour et bienveillance. J’ai la positive attitude, et ça fait un bien fou. Pour en revenir aux choses sérieuses, je vous détaille, ci-dessous, jours après jours les symptômes/ressentis que j’ai pu avoir durant cette attente.

5 jours post ponction : transfert de notre blasto warrior =))

- ventre gonflé et douloureux surtout au niveau des ovaires
- aigreurs d'estomac mais ça s'atténue progressivement
- quelques douleurs de règles très légères post transfert
6 jours post ponction : 

- tiraillements dans le bas ventre
- ventre qui dégonfle 
7 jours post ponction : 

- tiraillements dans le bas ventre plus intenses
- douleurs dans le bas du dos
- mes ovaires et mon estomac ne me font plus mal
8 jours post ponction (10 jours post ovitrelle) : 

- tiraillements dans le bas ventre et dos qui vont et viennent
- quelques décharges électriques au niveau du pubis
- fatigue
9 jours post ponction : 

- tiraillements dans le bas ventre et dos intenses
- ovaires qui travaillent
- fatigue
- retour des aigreurs d'estomac (pesanteur constante)
- boutons rouges et douloureux sur mon visage
- bouffées de chaleur
- migraine au réveil assez forte
- ça me lance sur les côtés des seins
10 jours post ponction : 

- tiraillements dans le bas ventre et dos qui vont et viennent
- décharges au niveau du pubis
- fatigue
- insomnie de presque 4 heures cette nuit
- estomac douloureux car pesanteur constante
- perte d'appétit
- acné toujours présent
- bouffées de chaleur
- seins de plus en plus douloureux sur les côtés
- poitrine lourde et tétons sensibles
11 jours post ponction :

- toujours des douleurs aux seins
- poitrine lourde et sensible
- mon estomac est moins douloureux
- bouffées de chaleur
- douleurs aux ovaires
12 jours post ponction : 

Depuis 2 jours, je commence à douter. L'angoisse monte.
J'ai peur de me croire enceinte pour rien.
On décide de faire un test de grossesse. 
Après quelques doutes sur un test qui laisse entrevoir une micro barre très pâle.
J'en refait un dans la soirée qui est bel et bien négatif. 

- véritables douleurs de règles de plus en plus fortes
- douleurs sur le côté des seins (presque sous les aisselles)
- aigreurs d'estomac
13 jours post ponction :

Test toujours négatif. J'arrête la progestérone.

- fortes douleurs de règles
14 jours post ponction :

- douleurs de règles intenses et début des saignements 

Je décide d'aller faire la prise de sang. 
C'est négatif. Hcg < 0,6 mui. 

Conclusion :

  • Le test pharmaprix acheté pourtant en pharmacie, c’est de la vrai daube (faux positif à tous les coups). Le meilleur rapport qualité/prix, selon moi, ce sont les tests de chez Action. Et surtout ne pas loucher comme des dingues, et s’imaginer des barres fantômes. Faire un test la veille ou l’avant veille de la prise de sang me permet de me donner une idée du résultat plus rapidement. Je tombe de moins haut en cas d’échec, car j’y ai cru moins longtemps. J’en ai toujours fait, et j’ai du mal à m’en passer. Comment vous faîtes pour ne pas craquer ?
  • Ne pas se fier aux symptômes. J’en ai eu énormément, et de différentes intensités. C’est fou comme mon corps réagit. Pourtant, post ponction, je n’avais que de la progestérone (duphaston 3 fois par jour). J’étais peut être tellement convaincu que ça marcherait, que mon cerveau me provoque des vrais symptômes car je lui envoie le message que je suis enceinte. Ça, on le saura jamais. Vous aussi, vous avez autant de symptômes post transfert ?

Je guette les désistements sur Doctolib depuis que je sens le négatif. Par « miracle », une place se libère pour demain. C’est mieux que d’attendre le mois juillet. On ne souhaite pas commencer tout de suite les transferts de nos 3 blastos esquimaux. On veut absolument, avoir des examens complémentaires pour savoir ce qui se passe dans mon utérus. On ne lâchera pas si près du but. Affaire à suivre..

2 commentaires sur “FIV n°2 : nouveau protocole, nouvel espoir ! (Part 3)

Répondre à amourinvitroandco Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s