Mon CV de Pmette en bref !

2 juillet 2019 : toujours ses pertes marrons rosées qui nous angoissent. Premier contrôle échographique qui confirme la grossesse in utéro. Une beau petit sac gestationnel dans l’utérus, et la vésicule vitelline présente. On est aux anges !

29 juin 2019 : on décide d’aller faire une autre PDS car j’ai des pertes marrons. 16 jours post transfert : HCG = 926 ui. On est soulagés ! Accroches toi bébé miracle !

26 juin 2019 : 13 jours post transfert : PDS : HCG = 220 ui !

24 juin 2019 : 11 jours post transfert de notre petite mûre : PDS : HCG = 100 ui !

20 juin 2019 : test de grossesse positif ! (nous sommes en vacances à St Raphaël depuis 2 jours)

13 juin 2019 : Transfert embryonnaire d’un de nos trois beaux blastos warriors sur cycle artificiel.
Provames x2 dès J2. À J13, endomètre à 7,4mm. Provames x3. À J16, endomètre à 9,4mm triple feuillet homogène. On continue provames x3 et on ajoute les ovules de progestérone dès J17 (MMS).


Mai 2019 : Début protocole long FIV n° 4 (Synarel – Menopur 112,5 – ovitrelle) Clic pour voir l’article
20 ovocytes ponctionnés dont 17 fécondables
14 embryons à J2 (dont 8 de bonnes qualités)
4 embryons à J5 de très bonnes qualités (1 transféré et 3 vitrifiés)
Notre premier transfert d’embryon frais ! et en prime d’un très beau blastocyste expansé bientôt prêt à éclore. On est tellement heureux. Comme quoi, chaque FIV se suivent mais ne se ressemblent pas ! C’est négatif. On est triste, mais habitué à l’échec. On voit le verre à moitié plein. On a encore 3 beaux blastos esquimaux. On va demander des examens complémentaires suite à plusieurs échecs d’implantation avant de commencer les TEC. Clic pour voir l’article

Avril 2019 : On fait le bilan de nos tentatives avec la gynéco, qui nous propose un tout nouveau protocole. Clic pour voir l’article

Mars 2019 : Transfert embryonnaire de notre super J5 sur cycle naturel. Cette fois, on vit normalement. On profite de la vie mais c’est négatif.

Février 2019 : Transfert embryonnaire de nos 2J3 sur cycle naturel. Ils survivent à la décongélation et sont au top. Repos, repos et encore repos, mais rien y fait. C’est négatif.

Janvier 2019 : Début protocole court FIV n°3 (Pergoveris 150 puis 75 – orgalutran – ovitrelle) Clic pour voir l’article
21 ovocytes ponctionnés dont 16 fécondables
15 embryons à J2 (dont 7 de bonnes qualités)
2 embryons à J3 de très bonnes qualités congelés
1 embryons à J5 de très bonne qualité vitrifié
Pas de transfert frais car je fais une hyperstimulation !

Novembre 2018 : Début protocole court FIV n°2 (Pergoveris 125 puis 150 – orgalutran – ovitrelle) Clic pour voir l’article
11 ovocytes ponctionnés dont 10 fécondables
6 embryons à J2 (plutôt bonnes qualités)
0 embryons à J5 (arrêt de leur développement à J3)
Pas de transfert ! C’est la fin du monde.

Septembre 2018 : Début protocole court FIV n°1 (Gonal 100 puis 150 – orgalutran – ovitrelle) Clic pour voir l’article
8 ovocytes ponctionnés dont 7 fécondables
4 embryons à J2 (qualités bof)
2 embryons à J5 mais de mauvaises qualités
Pas de transfert ! C’est la douche froide.

Juillet 2018 : On décide d’aller consulter un centre de PMA réputé à 100 km de chez nous. On souhaite qu’une seule chose : la Fécondation in vitro. Elle comprend notre mal être et nous propose de commencer rapidement après quelques examens. Welcome to FIV Land !

Mai 2018 : Pas eu le temps de commencer la stimulation car test de grossesse positif. « Cette fois-ci, c’est la bonne! ». On y croit très fort, on s’y accroche car je perds mon Papa au même moment. Les taux HCG doublent bien et montent comme il faut. Quelques pertes de sang bizarres, mais aucunes douleurs particulières. A l’écho, le néant dans mon utérus et un petit oeuf dans ma trompe droite. Je fais une deuxième grossesse extra-utérine. On m’injecte du méthotrexate, mais il s’accroche et ne veut pas partir. Après avoir vu son petit coeur battre, on m’enlève en urgence ma trompe droite. 3 mois de repos sont nécessaires.

Avril 2018 : On décide d’aller consulter un autre gynéco pour avoir un petit coup de pouce. Elle commence par nous prescrire une stimulation simple. C’est ce qu’on voulait. On est hyper heureux!

Novembre 2017 : Test de grossesse positif « Ça va le faire, mais on reste prudent ». Les taux HCG font du yo-yo. Rien dans l’utérus, et une masse dans la trompe gauche. Je fais une grossesse extra-utérine. Soignée par une injection de méthotrexate, beaucoup de patience et d’amour. 3 mois de repos sont nécessaires.

Juillet 2017 : Notre gynéco de PMA évoque, à ce moment là, une infertilité inexpliquée car tout nos examens sont bons, et nous propose de commencer par les inséminations. On refuse pour le moment, car le début de grossesse du mois de mai nous a donner une lueur d’espoir. « On a pas besoin de tout ça, ça viendra quand ça viendra » HOPE

Mai 2017 : Premier test de grossesse positif  » Youhouuu ! » Joie de courte durée car au bout d’une semaine, grosses douleurs et pertes de sang. Je fais une fausse couche précoce. Clic pour voir l’article

Avril 2017 : Go gynéco ! Premiers examens : bilan hormonal, hystérosalpingographie (radio des trompes) et spermogramme pour mon chéri. Clic pour voir l’article

Mars 2017 : Premiers mois d’essai bébé, premières prises de têtes ! Clic pour voir l’article

Juin 2016 : Goodbye Mister Stérilet ! « et ça n’a pas été une mince affaire ! » Clic pour voir l’article